Je suis Syrienne, (Akila Mansour) de la région de Lattaquié sur la côte. Ma famille fabriquait ses savons auparavant comme toutes les familles syriennes avant que les usines pressent les olives avec les déchets et les noyaux. Je suis en France depuis 1989. Après mes études, mère de famille installée en France, ma famille en Syrie me propose de commercialiser le savon d’Alep en France. J’ai d’abord hésité car je ne connaissais pas la valeur du savon d’Alep en France. J’ai eu le déclic lorsqu’une amie française m’a offert un savon d’Alep. J’étais ravie d’avoir un produit de mon pays.
À ce moment là, j’ai décider d’aller en Syrie pour travailler sur ce projet. Et en 2004, les premiers savons arrivent et Lauralep voit le jour !
Depuis 2015, ne pouvant plus produire des savons dans mon pays, je fabrique les savons d’Alep en France de manière traditionnelle et dans le plus grand respect de la recette originale du savon d’Alep biologique.